Notes biologiques sur trois hyménoptères de Buenos Aires

F.J. Brèthes

Resumen


Nous avons découvert cet insecte á une maison de campagne, á San Martin, prés de Buénos Aires. Nous parcourions les allées du jardín occupé á rechercher les nidifkations d'Hyménopteres fouisseurs. L"une d'elles atlira notre attention par son orífice parfaitement circulaire et la taupinée dont il était réguliérement entouré.

Avant de passer plus loin. nous allons faire connaítre notre mode d'étudier les nidifications souterraines: quelques-uns nous en sauront gré peut-étre.

Au lieu d"attaquer le sol á l'endroit méme du trou de la guépe, nous ouvrons une petite rigole á environ dix ou quinze centimétres. Par petites tranches nous faisons ensuite tomber la terre dans cette rigole en avancant peu á peu vers le nid: nous en avons ainsi tres rarement perdu la trace, tandis qu'en  piochant á 1 endroit méme du puits de l'hyménoptére nous n´ avons pu avancer nos fouilles à plus de cinq centimétres de profondeur sans danger de perdre de belles découvertes parfois. En recourant à des tranchées, on a cet autre avantage que l’on observe à souhait la disposition des nids. 


Palabras clave


Himenópteros; Oxybelus platensis; Monedula Surinamensis; Odynerus argentinus; Buenos Aires;

Texto completo:

PDF

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.





Revista del Museo de La Plata

Versión en línea: ISSN - 2545-6377
Versión impresa: ISSN - 2545-6369