Études anthropologiques sur les indiens takshik (Groupe guaicuru) du Chaco argentin

Roberto Lehmann-Nitsche

Resumen


Au mois de septembre 1899, les journaux argentins annoncaient qu'un impresario nominé Podestá allait s"embarquer pour l'Europe avec une troupe d'Indiens des environs de Formosa (Territoire du Chaco). Son intention était d'exhiber ces Indiens dans quelques unes des villes les plus importantes du monde et de les faire également figurer á l'exposition universelle de Paris, en 1900.Le 18 septembre 1900, en qualité de delegué du Musée de La Plata et  del'Institut Géographique Argentin de Buenos Aires, je presentáis au XII" Congrés international des Américanistes a Paris, en langue espagnole, les principaux resultáis des recherches consignées dans ce mémoire. Divers motifs m'engagérent toutefois á renoncer ú la publication de ce rapport (qui du reste ne l'aurait été que sous forme de note concise dans les comptes-rendus du Congrés) et á livrer aux anthropologistes seulement le texte définitif, accompagné de reproductions photographiques et de tables de mensurations.

Voilá la reproduction de ce qu'on trouve au cotnpte rendu du «Congrés international des Américanistes, XII« session, tenue á Paris en 1900»:

«M. le Dr. Lehmann-Nitsche étudie les caracteres des Indiens Takshik, du Chaco Argentin, peuplade très sauvage que nous désignons d'habitude sous le nom de Tobas.

Ce sont ces indigénes qui ont assassiné nos deux compatriotes Crevaux et Billet.


Palabras clave


Lengua guaicurú; Indígenas; Takshik; Chaco;

Texto completo:

PDF

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.





Revista del Museo de La Plata

Versión en línea: ISSN - 2545-6377
Versión impresa: ISSN - 2545-6369