Etudes anthropologiques sur les indiens Ona [groupe Tshon] de la Terre de Feu

Roberto Lehmann-Nitsche

Resumen


En octobre 1898, le colonel Pedro Godoy, gouverneur de la Terre de Feu, avait envoyé á l'Exposition nationale de Buenos Aires deux familles d'indiens Ona qu'on avait logés dans une grande tente. Les indiens avaient apporté tout le bagage ergologique de leur civilisation si primitive, et pendant les heures de visite, le public se precipita pour contempler ce spectacle exotique pour la capitale de l'Argentine, et jouit d'un tableau vivant, qui rappelait les temps préhistoriques.

Ces gehs étaient des personnes tranquilles et sérieuses: jamais on ne les entendit se disputer, et ils devinrent bientót les enfants gätés des visiteurs. Cependant ils mirent des difficultés aux observations anthropologiques, et les deux femmes, encouragées par leurs époux, me permirent seulement de leur mesurer la taille.

Je ne puis done présenter que très peu de chose au lecteur: ce peu contribuant á la connaissance des indigénes de l'Amérique du Sud, ne peut, á mon avis, étre refusé.

Le plan d'étude et les méthodes étant les mémes que je suivis pour un groupe d'indiens Takshik amenés du Chaco á Buenos Aires, je prie le lecteur de s'informer dans ce travai ' des méthodes (observations, mesures, photographies), employées.



Palabras clave


Antropología sociocultural; Etnografía; Onas; Argentina; Tierra del Fuego;

Texto completo:

PDF

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.





Revista del Museo de La Plata

Versión en línea: ISSN - 2545-6377
Versión impresa: ISSN - 2545-6369